//

Chaque vignette ouvre une nouvelle page

Photographies Lucien SULTRA

Les Thèmes
Les mosaïques du musée Saint-Raymond

Sous le regard bienveillant des Muses

 

Si la mosaïque est très ancienne, déjà en Mésopotamie elle était utilisée depuis 3 000 ans avant notre ère; les Romains l'empruntèrent aux Grecs et la développèrent dans tout leur Empire. La mosaïque murale apparaît au Ier siècle avant notre ère à Rome. Elle couvre tout d'abord des petites surfaces puis, des surfaces plus importantes.
La technique de la mosaïque évolue : si les Grecs utilisaient des cailloux de couleur blanche, noire et rouge, la technique des Romains consiste aussi à prendre des petites pierres de couleur, les tesselles, juxtaposées et tenues entre elles et sur le support par un ciment. Les tesselles peuvent être en marbre, calcaire, briques, verre, émaux. Les supports sont des sols, des murs, des voûtes ou des plafonds.
La surface à décorer est préparée : une première couche de mortier grossier est appliquée sur le support à décorer. Une seconde couche de mortier fin correspondant au travail réalisable dans la journée est appliquée sur la première couche. Sur cette seconde couche de mortier fin, les artisans, après en avoir dessiné les contours, réalisent la décoration voulue, tesselle par tesselle. Les tesselles sont choisies en fonction des couleurs, des effets à produire, elles sont retaillées si nécessaire, elles peuvent être posées à plat mais aussi inclinées, notamment celles qui sont dorées, pour mieux retenir la lumière.
La mosaïque de pavement est de plus en plus utilisée dans l'architecture privée ou publique :  thermes, villas, fontaines, églises. Les dessins sont géométriques mais représentent aussi des scènes de la mythologie, de la nature, de la vie de tous les jours, des guerriers, des acteurs, des navires, des personnages.
Les romains exportent leur savoir-faire autour de la Méditerranée, c'est à dire dans leur Empire. La mosaïque connaît une pleine expansion jusqu'au VIIe siècle.

Quelques liens :
Mosaïque romaine de la Méditerranée Mosaïques de la Vienne antique Mosaïques de pavement

Les mosaïques de Saint-Rustice

Les mosaïques de la villa de Saint-Rustice célèbrent le monde marin de la mythologie grecque.
A l'époque de la réalisation de ces mosaïques, le thème de la mythologie marine, comme par exemple celui des Néréïdes, est très utilisé aussi bien dans le décor architectural que pour les tissus ou les objets. Les thèmes décoratifs étaient très variés et la raideur du tissu suggère que c’est une tapisserie qui a été représentée sur la mosaïque de Saint-Rustice.

 

Dotô ou Ino

Vue d'ensemble Détail Détail Détail

Nymphogénès

Nymphogénès

Thétis et Triton

Vue d'ensemble Détail Thétis Triton
Thétis Triton Triton Triton

Oceanus

Oceanus, le visage Oceanus L'extrémité de sa barbe

Un Amour Un Amour Un Amour

Tenture Un Amour

La mosaïque d'une domus toulousaine

Morceau d'un pavement

Vue d'ensemble Détail Détail

palladia-tolosa.net