L'agglomération d'Ancely-Purpan

Toulouse romaine

Au confluent de la Garonne et du Touch, au nord de Toulouse, se trouvait une vaste agglomération. Elle était située sur une terrasse, surélevée d'une vingtaine de mètres par rapport au fleuve, la mettant ainsi à l'abri des inondations. Cette agglomération était proche de Toulouse, mais extérieure à la ville, distante de 4 kilomètres.

Cette agglomération d'Ancely-Purpan était un sanctuaire rural qui comprenait un temple, des thermes, un habitat saisonnier, des zones de marchés et de nombreux puits à eaux.
Ces vestiges s'étendaient sur une distance de 800 mètres environ, de l'amphithéâtre au temple situé au confluent de la Garonne et du Touch. M. Baccrabère estimait plausible une étendue de 55 hectares pour cet ensemble.
Des fouilles furent réalisées entre 1964 et 1969 avant les travaux de construction de la cité d'Ancely permirent de comprendre la signification des bâtiments édifiés vers le 1er siècle sur un site d'ancienne occupation qui se romanisait. A l'amphithéâtre déjà connu, on identifia  présence de thermes publics, de nombreux puits, des traces de voiries et d'habitats. Cette agglomération se situait sur un ancien site d'occupation de l'âge du fer et des Gaulois. 
Plan de l'agglomération d'Ancely-Purpan d'après les relevés de M. Baccrabère et de M. Bouet in Tolosa - Nouvelles recherches sur Toulouse et son territoire dans l'Antiquité

Suite de la visite du site d'Ancely-Purpan

Le temple de Saint-Michel-du-Touch L'amphithéâtre de Purpan Les fours à potiers
Les thermes du nord Les thermes du centre Les thermes du sud

Toulouse romaine

palladia-tolosa.net