Dieu Fleuve - Photo Lucien SULTRA

Dieu-Fleuve
IIe ou IIIe siècle
Visible au Musée des Antiques
Musée Saint-Raymond
Toulouse

 

 

 

 

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 1er millénaire avant notre ère : c'est la période que l'on appelle l'age du fer, durant laquelle la Gaule est envahie par des populations Indo-Européennes : les Celtes. Les Celtes, après être passés par la Belgique actuelle arrivent dans une région où des populations sont déjà installées : les Ligures et les Ibères. Ces derniers avaient subi les influences grecques et étrusques.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique VIIIe-VIIe siècle avant notre ère : Nécropole Saint-Roch

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique Vers 600 avant notre ère : Fondation de Marseille par des Grecs de Phocée (Actuellement en Turquie)

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique Vers  215-200 avant notre ère : Arrivée d'une tribu de Celtes, les Volques. Ce sont des Celtes qui parcourent l'Europe, passant par la Grèce avant d'arriver en Gaule. Certains vont vers l'Ouest : les Volques Tectosages avec comme capitale Toulouse. Les autres Volques, allant vers l'Est sont les Volques Arécomiques avec Nîmes comme capitale. On pense que les Volques ne sont pas tous venus en Europe de l'Ouest et que certains restèrent en Europe centrale (Vallée du Danube).

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 118 : Les romains créent une colonie autour de l'embouchure du fleuve côtier l'Aude et fondent ainsi la première colonie à Narbonne pour des vétérans, confirmant cette volonté de peuplement du pays par des Latins. Narbonne, future capitale de la province gallo-romaine " la Narbonnaise ", située sur la future voie Domitienne, prend le nom de " Narbo-Martius ", la ville dédiée au dieu Mars. Une nouvelle province romaine est ainsi constituée: la Provincia ( qui donnera son nom à la Provence), entre les Alpes maritimes et les Pyrénées.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique Vers 118 avant notre ère : Installation d’une garnison romaine à poste fixe à Toulouse. Les Romains s'installent dans un castellum. On situe cet endroit généralement vers la place Saint-Michel, non loin de la Garonne. Les Toulousains sont contraints à une forme d'alliance avec Rome. En effet, la même année, le général Domitius Ahenobarbus fonde la ville de Narbonne et conclut un traité avec les Tectosages qui, tout en restant indépendants, doivent accepter une garnison romaine. Toulouse obtient le statut de ville fédérée. Toulouse est une ville frontière jusqu'en 72 avant notre ère, date où les Romains repousseront bien plus à l'Est et au Nord les limites de leur influence.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 109 avant notre ère : Profitant de l'invasion des Teutons, Toulouse, en joignant ses forces à la tribu helvète des Tigurins qui avait pénétré dans le Sud-Ouest de la Gaule, se soulève contre Rome. Les Toulousains égorgèrent la garnison romaine. Rome pour faire cesser le conflit fait intervenir le général  Quintus Servilius Caepio qui, avec l'aide de Toulousains fidèles à Rome qui lui ouvrirent les portes,  châtia les Toulousains responsables et pilla la ville. C'est à cette occasion que fut dérobé le trésor d'or et d'argent qui se trouvait caché dans le Lac sacré, ou Lac de Tor que les Tolosates y avaient jeté en l'honneur du dieu Belen. On ne retrouvera jamais cet or de Toulouse. On n'a pas de certitude sur l'origine de cet or. Certains pensent qu'il provenait de trésors de guerres amassés, d'autres affirment qu'il provenait du temple de Delphes.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 106 avant notre ère : Fin de l’indépendance de Toulouse gauloise. La victoire de Caius Marius contre les Cimbres et les Teutons place définitivement Toulouse dans l'orbite romaine. La ville est directement administrée par les Romains, la garnison romaine est renforcée et on donne des terres aux soldats. Toulouse, même au moment de l'appel de Vercingétorix, ne se révoltera pas contre César. Toulouse restera dans le monde romain jusqu'à la chute de l'Empire. Tolosa est intégrée à la province romaine de Transalpine. Toulouse devenait alors la civitas tolosana, astreinte aux taxes et au service militaire (en particulier contre les Gaulois aquitains qui restaient insoumis, mais aussi avec des chefs militaires comme Marcus Antonius Primus).

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 58 avant notre ère : Début des guerres des Gaules (jusqu'en 51).

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 52 avant notre ère : César installe une garnison à Tolosa.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 27 avant notre ère : Fin de la République et début de l'Empire. Tolosa par suite d’une réforme d’Auguste, fait partie de la province de Narbonnaise, laquelle est administrée par un proconsul.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 22 avant notre ère : La nouvelle province romaine devient une province sénatoriale, gouvernée directement par le Sénat de Rome et prend le nom de Gaule Narbonnaise, la Gallia Narbonensis, du nom de sa capitale Narbonne.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 18 avant notre ère : Auguste organise définitivement les provinces gauloises. Toulouse devient le chef lieu d'une civitas de la province méditerranéenne de la Narbonnaise.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 10 à 8 avant notre ère : Les Tolosates quittent le site de Tolosa I (Vieille-Toulouse) pour Tolosa III (de Saint-Michel au Capitole). C'est la conséquence des mesures prises par l'empereur Auguste. Il s'agissait de déplacer la population en plaine où devait aboutir la voie romaine de Narbonne à Toulouse la Via Aquitania. Ce type d'opération à caractère autoritaire était souvent utilisé en Gaule par les Romains qui ceinturaient ensuite la nouvelle ville d'une enceinte. Tolosa I devint ville morte : lors des fouilles, les monnaies retrouvées s'arrêtent à cette période.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 69 : Victoires du Toulousain  Marcus Antonius Primus en Italie. Il est le premier Gaulois à devenir sénateur, il sera commandant de plusieurs légions romaines. Il aura le pouvoir quelques jours à Rome en 69. Il reviendra finir sa vie à Toulouse.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 69 - 96 : Essor de Toulouse au temps  des empereurs de la dynastie flavienne.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 70 : Début de la pax romana.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 89 : Interdiction est faite de créer de nouveaux vignobles en Gaule pour protéger l'importation vin romain.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 117 : Création de la voie Domitienne reliant  l'Italie à l'Espagne.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique Vers 250 : Mort de Saturnin, le premier évêque de Tolosa.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 310 : Les régions de la Gaule occupées par les Francs sont appelées Francia.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 395 : A la mort de Théodose, l'Empire romain est partagé en deux territoires, l'Empire romain d'Occident avec Rome pour capitale et l'Empire romain d'Orient avec Byzance (Constantinople - Istanboul) comme capitale.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 403 : Translation des reliques de Saturnin à Saint-Sernin.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique Vers 400 : Début des invasions Barbares.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 404 : Ravenne devient la capitale de l'empire d'Occident.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 407 :  En dépit d'un long siège de la ville, les Vandales échouent pour prendre Toulouse. La ville est protégée par ses remparts mais aussi encouragée par l'action d'Exupère. Par la suite, les Vandales iront en Espagne puis, en Afrique du Nord.

24 août 410 : Prise de Rome par les Wisigoths. L'Empereur Honorius n'obtient leur départ qu'après leur avoir fait la promesse de les laisser s'installer en Gaule du Sud.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 413 : Prise de Toulouse par les Wisigoths. Cette fois, Exupère est obligé de s'exiler.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 418 Honorius et les Wisigoths trouvent un accord. Honorius, par un pacte octroie en 418 l'hospitalité à 100 000 Wisigoths dont 8 000 guerriers environ. Ce pacte leur permet de s'installer  dans le sud-ouest de la Gaule. Par ce traité, les Wisigoths avaient le droit de s'installer en Aquitaine IIe et dans les villes de Poitiers, Saintes, Bordeaux, Agen et Toulouse en Narbonnaise Ire. Honorius étendit ce droit à la Novempopulanie. Le traité d'alliance stipulait que les Gallo-Romains livreraient des otages comme garants des clauses de cet accord. Les habitants, oubliant les guerres passées, acceptent les Wisigoths, dans lesquels ils voient une protection contre d'éventuelles invasions. Les Wisigoths reçoivent les 2/3 de la propriété foncière libre de tout impôt, leur roi devenant gouverneur impérial. L'aristocratie gallo-romaine se rapproche des wisigoths, d'autant mieux que ceux-ci acceptent la loi romaine. Toutefois, les Wisigoths restent minoritaires dans la population. Toulouse sera capitale du royaume wisigothique jusqu'en 507, royaume qui allait de la Loire jusqu'au détroit de Gibraltar. 

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 423 : Aetius est le gouverneur de la Gaule restée sous la domination de Rome.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 439 : Attaque de Litorius repoussée par les Wisigoths.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 451 : La Gaule est envahie par les Huns de Attila. Une coalition entre Aetius et les Wisigoths remporte sur Attila la bataille des Champs catalauniques

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 476 : Fin de l'Empire romain d'Occident par la déposition de Romulus Augustule, le dernier empereur romain d'Occident. Cette année, Euric, roi Wisigoth de Tolosa s'empare de la Basse-Provence, ce qui lui permet de contrôler le trafic du port de Marseille.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 481 : Règne du roi franc Clovis sur le Nord de la Gaule jusqu'en 512. (Dynastie des Mérovingiens).

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 486 : Fin du dernier royaume gallo-romain après la bataille de Soissons.

Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique 507 : Avec la défaite des Wisigoths à Vouillé et la mort de leur roi, Alaric II, c'est la fin du royaume wisigoth de Toulouse. Les Wisigoths se replient vers Perpignan et la Catalogne (ce qui veut dire le pays des Goths), avec Barcelone comme nouvelle capitale.

 

 Palladia Tolosa - Toulouse romaine et antique

palladia-tolosa.net